L'épreuve du tri sur site des déchets de la construction - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Environnement, Ingénierie & Développement Year : 2022

L'épreuve du tri sur site des déchets de la construction

(1, 2) , (1, 3) , (2)
1
2
3

Abstract

The transformation of the construction sector is of utmost importance to diminish the material footprint of our societies, as it remains the main source of waste generation in many regions worldwide. Yet, construction waste is often mixed on construction sites, and only sorted out afterwards in centralised units, which largely impedes potential material recovery. The implementation of on-site sorting strategies is thereby crucial, although its development does not follow the environmental benefits that are associated with them. This poor diffusion of on-site sorting for construction waste reveals a poor knowledge of the reality of sorting practices on construction sites, which remains an academic and operational blackbox. Through an embedded research within a medium-size French construction company, this article documents the poor practices of sorting construction waste. This phenomenon is often associated with doubts, uncertainties and preconceptions regarding the economic viability of on-site sorting. This paper provides a simple model to test this preconceived idea and the economic interest of on-site sorting, showing that it results in the diminution of waste treatment costs by up to 48% for construction companies. One such result is contrasted with the monitoring of two experiments, where on-site sorting practices are developed, showing the important challenges this operationalisation entails to make the economic interest and the sustainability of the approach converge and coincide.
La transformation du secteur de la construction, plus gros producteur de déchets dans de nombreux pays, représente un enjeu majeur pour une diminution de l'empreinte matérielle de nos sociétés. Cependant, les déchets sont souvent mélangés sur les chantiers de construction, triés seulement a posteriori dans des unités centralisées, diminuant fortement la recyclabilité de certains matériaux. La mise en place de tri directement sur les chantiers de construction est ainsi un enjeu d'importance, dont la diffusion demeure décorrélée des bénéfices environnementaux qui lui sont associés. Cette faible diffusion du tri sur site révèle une faible connaissance des pratiques réelles de tri, qui reste une boîte noire opérationnelle comme académique. Cet article, via une recherche en partenariat avec une entreprise de la construction francilienne, permet de documenter la réalité des faibles pratiques de tri sur les chantiers de construction. Celle-ci est notamment associée à des doutes sur la viabilité économique de ce type de démarche. L'article propose une simulation simple pour tester l'intérêt économique du tri sur chantier, montrant une baisse des coûts de gestion des déchets pour les constructeurs jusqu'à 48%. Celle-ci est mise à l'épreuve de la mise en place dans deux chantiers, montrant les défis que celle-ci ouvrent pour confirmer à la fois l'intérêt économique et la soutenabilité de la démarche de tri sur site des déchets de la construction. Mots-clés : déchets-construction-tri sur site-pratiques professionnelles-Ile de France
Fichier principal
Vignette du fichier
1-EID_86_art 8706_épeuve_4jan2022_ (1).pdf (523.67 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03313523 , version 1 (04-08-2021)
hal-03313523 , version 2 (09-11-2021)
hal-03313523 , version 3 (05-01-2022)

Identifiers

Cite

Albane Bauby, Daniel Florentin, Vincent Chatain. L'épreuve du tri sur site des déchets de la construction. Environnement, Ingénierie & Développement, 2022, 86, pp.3-13. ⟨10.46298/eid.2021.8336⟩. ⟨hal-03313523v3⟩
296 View
291 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More