Les notions d'espace normatif et de capacités transnationales en management stratégique

Résumé : Le droit étant fondamentalement attaché à un territoire, du fait qu'il s'exerce par la souveraineté des Etats, l'expansion transnationale des entreprises et organisations pose des questions d'ordre juridique et normatif d'un nouvel ordre, dont les implications en management stratégique sont significatives, tout en restant méconnues dans la mesure où elles échappent aux cadres d'analyse classiques de la discipline. Le développement progressif de pratiques transnationales permet ainsi à certaines organisations de mettre en concurrence les territoires au travers desquels elles opèrent. Il est ainsi possible, pour une organisation, de tirer profit d’une position de dépendance réduite envers chaque territoire. Le développement considérable de cet état de fait interroge largement le management stratégique et notamment les théories de la décision ou des parties prenantes, qui doivent permettre de porter un regard nuancé sur ces techniques transnationales. Ces pratiques, si elles peuvent constituer des éléments nuisibles au développement des territoires et au respect des droits de l’homme, peuvent effectivement aussi être partiellement mobilisées en faveur de la résolution de problèmes sociaux, économiques et environnementaux. Pour penser ces capacités transnationales, il est possible de s’appuyer sur la notion d’espace. Les Global Legal Studies, par-delà leur apport évident aux sciences juridiques, fournissent au management stratégique une vision de l’espace susceptible de servir de base à de nouveaux développements théoriques et praxéologiques. Cette vision permet ainsi de considérer que les capacités transnationales se déploient dans un espace pensé comme un agencement singulier créé par des acteurs et non comme des principes généraux imposés par des Etats. Cette théorie permet de s’extraire d’une vision hiérarchisée des espaces dans lequel chaque niveau (local – régional – national – international) dépend directement et exclusivement du niveau qui lui est supérieur. Les agencements créés par les sujets, et non par leurs institutions, constituent en effet des espaces normatifs inscrits dans une perception non hiérarchique des espaces. Ces espaces normatifs se définissent par (1) des pratiques de choix de règles juridiques par des sujets (2) à l’intérieur de répertoires de règles juridiques de toutes natures (3) liées par des discours savants, professionnels et politiques justifiant et structurant les choix opérés. L’objet de cette communication est de s’interroger sur la pertinence d’une utilisation, en management stratégique, de cette notion théorique d’espace normatif pour penser l’émergence de l’objet que constitue l’apparition de capacités transnationales. (1) Comment le management stratégique peut-il contribuer à penser cet objet via la notion d’espace normatif ? (2) En quoi l’introduction de la dimension spatiale, au travers de la notion d’espace normatif, constitue-t-il un apport exploitable, d’un point de vue praxéologique ? A l’issu de travaux exploratoires permettant d’illustrer une construction théorique en devenir, nous proposons ici de fournir des éléments de réponse à ces deux questions. (1) En mettant en avant l’utilité de l’étude anthropologique comme technique appropriée à l’exploration des mécanismes de transmission au travers desquels les sujets développent et acquièrent, plus que des capacités, dans un sens juridique, mais des capabilités, dans un sens stratégique. (2) En soulignant l’aspect essentiellement appliqué de l’étude des espaces normatifs, la théorie déterminant largement la pratique dans ce domaine.
Type de document :
Communication dans un congrès
XXIVe Conférence Internationale de Management Stratégique, Jun 2015, Paris, France. 〈http://www.strategie-aims.com/〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [12 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01277566
Contributeur : Anaïs Paly <>
Soumis le : lundi 7 mars 2016 - 10:04:30
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 17:41:24
Document(s) archivé(s) le : mercredi 8 juin 2016 - 14:01:19

Fichier

aims2015_3451.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01277566, version 1

Citation

Florian Favreau, Gilles Lhuilier, Marine Bastiège. Les notions d'espace normatif et de capacités transnationales en management stratégique. XXIVe Conférence Internationale de Management Stratégique, Jun 2015, Paris, France. 〈http://www.strategie-aims.com/〉. 〈halshs-01277566〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

425

Téléchargements de fichiers

425