Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Objet-frontière ou Projet-frontière ? Construction, (non-)utilisation et politique d'une banque de données

Résumé : Une banque de données est un lieu de rencontre entre le social et la technique, les discours et les matérialités, les rêves de ses concepteurs et les réalités de ses utilisateurs. Le présent article se propose d'analyser la banque de données comme un objet-frontière dans le contexte d'un musée d'histoire naturelle. Dans un musée, un de ses rôles est la médiation de savoirs entre professionnels et amateurs. Mais de nombreux facteurs rendent difficile la construction de l'objet-frontière ainsi que la coproduction de savoirs scientifiques à travers celui-ci. Les difficultés révèlent qu'il s'agit d'un objet-frontière politique, objet à travers lequel s'expriment des identités spécifiques et dont le fonctionnement dépend des enrôlements et des résistances de ses utilisateurs. L'article propose de conceptualiser l'objet-frontière non seulement comme un objet fini et défini, mais comme un projet – partiellement distribué et utilisé, relativement ambivalent et perpétuellement en construction.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-00442628
Contributeur : Catherine Lucas <>
Soumis le : lundi 21 décembre 2009 - 17:49:06
Dernière modification le : samedi 19 septembre 2020 - 04:31:57

Identifiants

  • HAL Id : hal-00442628, version 1

Citation

Morgan Meyer. Objet-frontière ou Projet-frontière ? Construction, (non-)utilisation et politique d'une banque de données. Revue d'Anthropologie des Connaissances, Société d'Anthropologie des Connaissances, 2009, 3 (1), pp.127-148. ⟨hal-00442628⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

220