Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

SPOT et l'état de surface de la mer

Résumé : A l'aide du modèle de distribution statistique de facettes de vagues de Cox et Munk (1954), on analyse les capacités offertes par le satellite SPOT pour l'étude de l'état de la surface de la mer, dans le domaine de longueur d'onde 800-900 nanomètres. On montre que son excellente résolution radiométrique ainsi que ses possibilités de visée oblique font de SPOT un bon instrument pour l'océanographe physicien.
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-00464021
Contributeur : Lucien Wald <>
Soumis le : mardi 13 avril 2010 - 08:56:57
Dernière modification le : jeudi 24 septembre 2020 - 17:22:03
Archivage à long terme le : : mardi 14 septembre 2010 - 17:28:23

Fichier

20100413074857.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-00464021, version 1

Citation

Lucien Wald, Jean-Marie Monget. SPOT et l'état de surface de la mer. Oceanologica Acta, Elsevier, 1982, 5 (4), pp.399-401. ⟨hal-00464021⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

231

Téléchargements de fichiers

87