Postface : La formulation marchande des biens - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2009

Postface : La formulation marchande des biens

(1)
1
Michel Callon
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 863745

Résumé

C'est à partir du milieu du treizième siècle, si l'on en croit Crosby (1997), que la quantification et la mesure, en tant qu'activités délibérées et organisées, ont connu un développement significatif qui a puissamment contribué à la constitution de la rationalité occidentale. À ce moment de l'histoire, la mesure est devenue une pratique courante dans des secteurs aussi différents que les marchés, les maisons de jeu, les ateliers des artistes ou les chantiers navals. Elle n'était pas encore liée aux mathématiques et demeurait cantonnée dans la vie pratique. Ce n'est que beaucoup plus tard qu'elle s'inscrira dans un mouvement d'ensemble englobant les sciences académiques (Hacking 1975). Les activités métrologiques constituent aujourd'hui une véritable infrastructure qui met en forme, de manière invisible et peu accessible au débat, les pratiques économiques, politiques et morales.
Fichier principal
Vignette du fichier
2009_Callon_Vatin_final.pdf (298.21 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-00484812 , version 1 (19-05-2010)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00484812 , version 1

Citer

Michel Callon. Postface : La formulation marchande des biens. François Vatin. Evaluer et valoriser : une sociologie économique de la mesure, Presses Universitaires du Mirail, pp.247-269, 2009. ⟨hal-00484812⟩
259 Consultations
990 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More