Le glissement à la paroi d'un mélange de caoutchouc naturel - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Rhéologie Année : 2002

Le glissement à la paroi d'un mélange de caoutchouc naturel

(1) , (1) , (1)
1

Résumé

La condition de non-glissement à la paroi est l'hypothèse de départ de nombreux calculs d'écoulements dans les procédés de mise en forme. Si cette condition n'est pas remplie, il en découle des erreurs dans la détermination des grandeurs rhéologiques. Le phénomène de glissement à la paroi est fréquemment rencontré pour les mélanges d'élastomères, pour lesquels ce glissement est souvent assimilé à un glissement apparent, résultant de la formation d'une fine couche de fluide de faible viscosité à la paroi. Dans cette étude, la caractérisation rhéologique d'un mélange à base de caoutchouc naturel est effectuée sur un rhéomètre capillaire à pré-cisaillement et la méthode de dépouillement adoptée est la méthode de Mooney. Cette méthode est toutefois prise en défaut aux fortes contraintes de cisaillement à la paroi. Une interprétation est proposée pour expliquer ce résultat.
Fichier principal
Vignette du fichier
Rheologie2002_dimier.pdf (197.3 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

hal-00509540 , version 1 (13-08-2010)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00509540 , version 1

Citer

François Dimier, Bruno Vergnes, Michel Vincent. Le glissement à la paroi d'un mélange de caoutchouc naturel. Rhéologie, 2002, 1, pp. 39-39 - http://www.legfr.fr/larevue/?Page=article&Vol=0001&NumArticle=4. ⟨hal-00509540⟩
130 Consultations
710 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More