Fluotournage - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Techniques de l'Ingenieur Année : 2010

Fluotournage

(1)
1

Résumé

Utilisant un principe connu de longue date - il s'apparente à la technique du potier - mécanisé depuis les années 1950, le fluotournage consiste à déformer plastiquement les métaux par extrusion ponctuelle, la matière s'écoulant entre un mandrin mis en rotation et une ou plusieurs molettes exerçant une pression élevée. Le métal s'écoule en tournant, d'où le nom attribué au procédé. Il permet d'allonger une préforme axisymétrique en réduisant son épaisseur. Cette réduction d'épaisseur est caractéristique du procédé, et l'on réserve le nom de repoussage aux mises en forme à épaisseur constante. Suivant les matériaux, le fluotournage s'effectue à froid (c'est-à-dire sans chauffer les ébauches), ou à chaud (450 à 1 050 oC suivant les métaux). Les pays de langue anglo-saxonne utilisent plusieurs termes équivalents : spinning, flow-spinning, flow-forming, flow-turning, shear spinning.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-00574619 , version 1 (08-03-2011)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00574619 , version 1

Citer

Marie Houillon. Fluotournage. Techniques de l'Ingénieur, Référence BM7580 - Doc. BM 7580, Editions T.I., Référence BM7580 - Doc. BM 7580 - 15 p. + 2 p. bibliographie, 2010. ⟨hal-00574619⟩
190 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More