Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Étude exploratoire des teneurs dans les sols de friches industrielles : retour d'expérience sur la représentativité des échantillonnages

Résumé : Les activités qui s'y sont succédées, ainsi que les divers remaniements - y compris lors du démantèlement des installations - ont généralement créé de fortes hétérogénéités dans les sols des anciens sites industriels. Cette variabilité spatiale a comme conséquence des incertitudes importantes sur la localisation et les teneurs des diverses substances présentes. L'extension verticale des pollutions reste souvent mal caractérisée. Or une connaissance suffisamment précise du " terme source " ainsi que des milieux affectés est indispensable pour évaluer les risques d'exposition ou pour choisir et dimensionner un traitement adapté. Mais malgré l'importance des enjeux, en particulier les surcoûts éventuels consécutifs à une dépollution inadaptée, la reconnaissance des sites pollués est souvent conduite de façon empirique. A l'aide de quelques exemples, nous montrons comment l'analyse exploratoire des données permet une meilleure compréhension de l'organisation spatiale des teneurs, ou peut mettre en évidence les lacunes de l'échantillonnage. L'historique de site est une information utile, mais très partielle. Une reconnaissance systématique est nécessaire pour détecter des teneurs élevées situées en profondeur ou en-dehors des zones présumées polluées, ainsi que pour cartographier les teneurs. Quelques outils élémentaires (graphiques localisant les données avec une représentation par classes de teneurs, statistiques globales en fonction de la profondeur, histogrammes et nuages de corrélation liés), permettent notamment de détecter et de caractériser - l'hétérogénéité des teneurs, avec par exemple une localisation préférentielle de la pollution liée au type de sol ou à l'histoire du site ; - la variation des teneurs avec la profondeur ; - le niveau de corrélation des teneurs des différentes substances. Menée sur des données suffisamment nombreuses et systématiques, l'analyse variographique exploratoire permet de caractériser et de quantifier la variabilité spatiale. La structure spatiale peut parfois avoir été détruite par un remaniement complet du site, ou dans des remblais ; la représentativité d'un échantillon est alors illusoire, aucune sélectivité n'étant plus possible. Généralement, il apparaît une forte variabilité à petite distance. En conclusion, des recommandations pour l'échantillonnage sont rappelées et argumentées, en fonction de l'étape du projet : reconnaissance initiale pour le diagnostic, conduite de la dépollution.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-00579325
Contributeur : Pascale Nalon <>
Soumis le : mercredi 23 mars 2011 - 15:07:44
Dernière modification le : mercredi 14 octobre 2020 - 03:52:21

Identifiants

  • HAL Id : hal-00579325, version 1

Citation

Chantal de Fouquet. Étude exploratoire des teneurs dans les sols de friches industrielles : retour d'expérience sur la représentativité des échantillonnages. Deuxièmes rencontres nationales de la recherche sur les sites et sols pollués - ADEME, Oct 2009, Paris, France. 9p. ⟨hal-00579325⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

77