Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Modélisation numérique du procédé de rivetage auto-poinçonneur

Résumé : Le rivetage autopoinçonneur est un procédé de plus en plus utilisé, dans l'industrie automobile notamment, pour assembler des matériaux de différentes natures et épaisseurs. Un rivet, très rigide, est enfoncé dans deux tôles ou plus (acier, aluminium, magnésium, plastique) maintenues par une bouterolle et un serre-flan. Le rivet perce la première tôle, puis vient s'expanser dans la suivante selon la forme de la bouterolle utilisée. Le point d'assemblage ainsi réalisé présente de nombreux avantages, décrits dans la première partie. Si le rivetage autopoinçonneur est maintenant bien maîtrisé, son amélioration est due principalement à des techniques d'essais-erreurs, ou encore à l'expérience des techniciens. Cependant, cette méthode expérimentale devient difficilement applicable au regard de l'augmentation des configurations d'assemblage (nuances, épaisseurs), de la multiplicité des paramètres du procédé ainsi que de la diminution des délais de développement. L'emploi d'un outil numérique de simulation du procédé de rivetage apparaît donc comme une solution pour réduire les coûts et les délais de développement et permettant une exploration plus complète de la technique. La modélisation numérique par éléments finis est maintenant couramment utilisée pour la mise en forme des matériaux. Elle s'est montrée très utile pour mieux comprendre les phénomènes physiques et mécaniques rencontrés, et ainsi pour modifier et/ou améliorer un procédé existant. Dans le cadre du rivetage autopoinçonneur, la modélisation numérique s'avère particulièrement délicate puisqu'elle fait intervenir de grandes déformations plastiques, de l'endommagement et de la rupture, ou encore du contact multimatériaux. Cette étude est essentiellement consacrée à la simulation du rivetage lui-même. Cependant, les résultats de la simulation (géométrie, contraintes résiduelles...) peuvent être utilisés en vue d'optimiser la tenue mécanique du point d'assemblage. Dans la deuxième partie, les bases du modèle mécanique utilisé sont exposées puis, en troisième partie, nous en abordons les spécificités numériques. La quatrième partie est dédiée à la modélisation du procédé, et notamment aux précautions à prendre pour assurer une bonne mise en données des simulations ainsi qu'à la validation des résultats numériques. Enfin, la cinquième partie montre comment la simulation numérique peut être utilisée pour améliorer le procédé de rivetage autopoinçonneur, ainsi que la tenue mécanique finale du point d'assemblage ainsi réalisé. En perspective, nous montrons comment la méthodologie mise en place dans le cadre du rivetage autopoinçonneur peut être facilement transposable à d'autres techniques d'assemblage par contact impliquant de grandes déformations plastiques.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-00616957
Contributeur : Magalie Prudon <>
Soumis le : jeudi 25 août 2011 - 11:16:12
Dernière modification le : samedi 19 septembre 2020 - 04:30:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-00616957, version 1

Citation

Pierre-Olivier Bouchard, Laurent Tollier. Modélisation numérique du procédé de rivetage auto-poinçonneur. Techniques de l'Ingénieur, BT3 (BM7860 - docB7308), Editions T.I., BM7860 - docB7308 - 18 p. + 2 p., 2005. ⟨hal-00616957⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

407