Restructurations industrielles et mondialisation : une reconversion aussi pour l'Etat ?

Résumé : Sous la poussée de la mondialisation, les restructurations industrielles ont évolué vers des formes de mutations plus continues des entreprises. Parallèlement les formes d'action de l'Etat ont changé : dans les restructurations " à l'ancienne ", l'Etat, souvent actionnaire, intervenait de façon massive, aussi bien sur le plan industriel que social. Actuellement, son champ d'action s'est rétréci, avec l'émergence de nouveaux espaces de régulation (Europe, OMC, régions..) et la montée en puissance de la régulation par le droit du travail. Dans ce nouveau contexte, où l'Etat et ses représentants ne peuvent plus revendiquer de position surplombante, mais où il est toujours fait appel à eux dans les situations de crise liées à des restructurations, de nouvelles formes d'action collective s'inventent localement, mêlant acteurs privés et acteurs publics, représentants des collectivités territoriales et de l'Etat, dans des processus singuliers où les profils des personnes et les dispositifs de gestion peuvent stimuler de nouvelles formes de coopération et des apprentissages collectifs. La caractérisation de ces processus, à partir d'études de terrain, conduit à s'interroger sur de nouveaux cadres pouvant guider l'action publique, et sur l'émergence de nouveaux objets de gouvernement.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-00649247
Contributeur : Frédérique Pallez <>
Soumis le : mercredi 7 décembre 2011 - 14:56:15
Dernière modification le : lundi 27 mai 2019 - 09:57:41

Identifiants

  • HAL Id : hal-00649247, version 1

Citation

Franck Aggeri, Frédérique Pallez. Restructurations industrielles et mondialisation : une reconversion aussi pour l'Etat ?. Politiques et Management public, Institut de management public, 2003, 21 (2), pp.83-102. ⟨hal-00649247⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

289