Les gestionnaires de cas : une nouvelle figure de tiers

Résumé : En France, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent faire appel à de nombreux services des secteurs sanitaire, médical et social, constituant ce que l'on appelle couramment le système de santé. Cependant, de l'avis des usagers comme des professionnels, ce système devient de moins en moins lisible. Un déficit de coordination des services s'observe en particulier lorsqu'il s'agit de mettre en place des aides pour les personnes âgées se trouvant dans une situation complexe au regard de leur isolement, de leurs besoins multiples et évolutifs ou encore du grand nombre d'intervenants à mobiliser. Pour assurer l'accompagnement de ce petit nombre de personnes, le recours à de nouveaux professionnels, appelés gestionnaires de cas, commence à se développer en France, notamment dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Alzheimer. Une étude approfondie de l'activité de trois gestionnaires de cas permet de mettre en évidence, à titre exploratoire, les conditions organisationnelles de son implantation au niveau d'un territoire.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-00708245
Contributeur : Sébastien Gand <>
Soumis le : jeudi 14 juin 2012 - 13:36:22
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-00708245, version 1

Citation

Marie-Aline Bloch, Léonie Hénaut, Sébastien Gand, Jean-Claude Sardas. Les gestionnaires de cas : une nouvelle figure de tiers. Revue Economique et Sociale, 2011, 69 (3), pp.103-111. ⟨hal-00708245⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

384