Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Géovisualisation pour la Prévention des Risques : application à la surveillance maritime

Résumé : L'analyse d'objets géographiques mobiles, de leurs trajectoires et des différents profils, est un domaine complexe dans l'actualité de la recherche en géomatique. Ces dernières années, de nombreuses méthodes et outils ont été développés pour extraire de l'information et des connaissances à partir de données de mouvement. La géovisualisation et l'analyse géovisuelle sont deux domaines de recherche complémentaires, servant de base à l'analyse de données géographiques par des méthodes visuelles hautement interactives. La grande diversité de ces méthodes pose pourtant un problème majeur : comment savoir la ou lesquelles sont les plus adaptées pour effectuer une certaine tâche d'analyse, pour un utilisateur spécifique et un domaine d'application donné ? Au CRC, notre équipe de Sécurité, Sûreté et Environnement Maritime s'intéresse à l'apport des sciences informatiques et géographiques pour aider les contrôleurs et analystes à la surveillance du trafic maritime. Les positions, vitesses et autres données de la cinématique des navires sont distribuées en quasi-temps réel par AIS (Automatic Identification System) ; ces données sont alors surveillées à terre grâce à des Systèmes de Surveillance Maritime (SSM). Mais ces SSM, basés sur un simple affichage des données, ne tirent pas profit des avancées scientifiques de la géovisualisation pour satisfaire pleinement les besoins en surveillance et analyse du trafic, pour la prévention et la compréhension des accidents et autres risques. Dans le cadre de notre recherche, nous nous intéressons donc à une méthodologie pour guider les utilisateurs, dans la sélection de méthodes d'analyse géovisuelle pour l'analyse des risques. Les différents niveaux des utilisateurs, le type de données disponibles et les tâches à effectuer doivent être pris en compte, de manière à pouvoir proposer les méthodes les plus adaptées. Premièrement, la formalisation d'un système visuel pour la surveillance, des données et des tâches possibles pose le cadre des divers scénarios possibles en termes de besoins et de solutions. La définition d'une tâche et des données disponibles permet alors de sélectionner les méthodes théoriquement les plus adaptées à une situation. Deuxièmement, le profil de l'utilisateur permet de définir un "niveau d'expérience" en méthodes de (géo) visualisation, qui est utilisé pour ordonner les méthodes sélectionnées afin de proposer les plus adaptées à l'utilisateur. L'étude des méthodes de géovisualisation et des tâches à effectuer pour l'analyse des risques nous permettra donc de développer une solution qui, à partir d'une tâche, d'un utilisateur et de données, proposera une liste évolutive des visualisations les plus efficaces pour ce domaine.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-00785829
Contributeur : Magalie Prudon <>
Soumis le : jeudi 7 février 2013 - 10:28:39
Dernière modification le : jeudi 24 septembre 2020 - 17:20:28

Identifiants

  • HAL Id : hal-00785829, version 1

Citation

Gabriel Vatin, Aldo Napoli. Géovisualisation pour la Prévention des Risques : application à la surveillance maritime. 9ème rencontre annuelle Géorisque, Jan 2013, Montpellier, France. ⟨hal-00785829⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

307