Silicifications du Jbel Ghassoul (bassin de Missour, Maroc) : les conditions de leur formation. - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Rapport Année :

Silicifications du Jbel Ghassoul (bassin de Missour, Maroc) : les conditions de leur formation.

(1) , (2)
1
2
Médard Thiry

Résumé

Les silicifications affectent indifféremment tous les faciès sédimentaires (calcaire lacustre, gypse et argilites). Elles sont sécantes sur les structures sédimentaires, aussi bien à l'échelle de l'affleurement que de la lame mince, et sont donc tardives post-sédimentaires. De plus elles sont limitées à la zone d'affleurement et disparaissent dès 20-40 m de profondeur comme le montre les nombreux travaux miniers. Les silicifications sont liées à des écoulements de nappe. La silice se dépose à proximité de l'affleurement, vraisemblablement par refroidissement de l'eau au contact des sols gelés pendant les périodes froides du Quaternaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thiry_Ben-Brahim_2012_ghassoul.pdf (4.64 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-00799316 , version 1 (12-03-2013)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00799316 , version 1

Citer

Médard Thiry, Mohamed Ben Brahim. Silicifications du Jbel Ghassoul (bassin de Missour, Maroc) : les conditions de leur formation.. 2012. ⟨hal-00799316⟩
304 Consultations
298 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More