Le " presque vrai " et le " pas tout à fait faux ", probabilités et décision juridictionnelle - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue La Semaine juridique - édition générale Année : 2012

Le " presque vrai " et le " pas tout à fait faux ", probabilités et décision juridictionnelle

(1) , (2)
1
2
Thierry Fossier
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 767612
  • IdRef : 033213666

Résumé

La théorie des probabilités permet de rendre compte de situations ou de phénomènes dont nous ne sommes ni complètement ignorants ni parfaitement informés, et de se rapprocher pas à pas grâce à de nouveaux éléments de preuve du " pas tout à fait vrai " et du " presque faux ". Par suite, c'est par l'expertise que le choix se fait entre deux modèles explicatifs (ou jeux d'hypothèses) dont l'un est associé à une probabilité de véracité plus grand que pour l'autre, ce qui permet d'approcher le " probablement vrai " indispensable au juge, voire de mesurer à quel degré il s'éloigne du " probablement faux ". Mais le juge est contraint de dire par quel cheminement il passe du " pas tout à fait vrai " au " presque vrai " d'abord, et comment il transforme cette incertitude subsistante en vérité judiciaire, ce que vient quérir auprès de lui le justiciable. Le droit judiciaire a pour fonction première d'encadrer cette recherche, les présomptions et l'intime conviction la facilitent.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-00842384 , version 1 (08-07-2013)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00842384 , version 1

Citer

Thierry Fossier, François Lévêque. Le " presque vrai " et le " pas tout à fait faux ", probabilités et décision juridictionnelle. La Semaine juridique - édition générale , 2012, 14 (2 avril 2012), pp.doctr. 427. ⟨hal-00842384⟩
121 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More