Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

The Limits of Financial Imagination: Free Investors, Efficient Markets, and Crisis

Résumé : Une enquête de terrain auprès de gérants de fonds investissant en dérivés de crédit à Paris, en 2004, montre comment les concepts d'"investisseur" et de "marché efficient" sont centraux dans les détails techniques de leurs procédures, de manières multiples et contradictoires. Les employés mobilisent les référents moraux et politiques de ces concepts, articulés dans les philosophies libérales et la régulation financière, pour faire sens de leurs carrières et du rôle social de la finance. La "crise" est ainsi définie par opposition à l'efficience des marchés, censée aboutir à une allocation optimale du crédit. Loin des utopies dont ils sont issus, ces concepts constituent ainsi le répertoire limité du sens des pratiques que les employés effectuent pour une rémunération, dans un réseau commercial bureaucratique. Nous devons donc les comprendre comme faisant partie de l'objet étudié, sans les utiliser comme outils analytiques.
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-00966544
Contributeur : Catherine Lucas <>
Soumis le : mercredi 26 mars 2014 - 17:14:09
Dernière modification le : jeudi 24 septembre 2020 - 17:00:28

Identifiants

Citation

Horacio Ortiz. The Limits of Financial Imagination: Free Investors, Efficient Markets, and Crisis. American Anthropologist, American Anthropological Association, 2014, 116 (1), pp.18-50. ⟨10.1111/aman.12071⟩. ⟨hal-00966544⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

520