Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Evolution géomorphologique périglaciaire du Massif de Fontainebleau.

Résumé : Les marques de l’action éolienne sont nombreuses dans le Massif de Fontainebleau. Ce sont divers dépôts reconnus antérieurement : dunes, limons et grèzes. Mais aussi des marques d’érosion qui n’avaient guère retenu l’attention : alvéoles vidées par le vent, couloirs d’érosion kilométriques, dénudation de platières avec évidement de dépressions à l’origine des mares. Ces actions éoliennes ont contribué à différencier la façade occidentale au vent avec des reliefs plus vifs et plus ciselés, des chaos rocheux plus dégagés, des versants de sables nus. En revanche dans les parties orientales sous le vent, les reliefs sont moins vifs, les escarpements des platières et les chaos rocheux sont plus "empâtés" dans le sable et les platières y ont une couverture sableuse plus importante. Les dispositions héritées des actions éoliennes influent profondément la nature des sols et la biodiversité du Massif.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [17 references]  Display  Hide  Download

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-01128598
Contributor : Médard Thiry Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, March 10, 2015 - 9:27:38 AM
Last modification on : Thursday, September 24, 2020 - 4:34:10 PM
Long-term archiving on: : Thursday, June 11, 2015 - 10:15:35 AM

File

Thiry&Liron_2012_ANVL_éolien....
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-01128598, version 1

Citation

Médard Thiry, Marie Nieves Liron. Evolution géomorphologique périglaciaire du Massif de Fontainebleau.. Bulletin Association Naturalistes Vallée du Loing, 2014, 88 (3), pp.102-118. ⟨hal-01128598⟩

Share

Metrics

Record views

323

Files downloads

154