Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Degré de métastabilité obtenu en fabrication additive (SLM) de superalliages à base de nickel

Abstract : Dans le procédé de micro fusion laser, un lit de poudre métallique est fondu et solidifié rapidement. Ce procédé a été appliqué à deux superalliages à base nickel différant par leurs fractions de phase durcissante γ’. L’étude microstructurale permet d'estimer la vitesse de refroidissement pour ce procédé. L’analyse thermique des pièces produites montre un événement exothermique métastable vers 600 °C au premier chauffage attribué à un déficit de précipitation de la phase γ’ lors de la solidification du bain métallique. La comparaison de l’enthalpie de précipitation déterminée par ATD et estimée par calcul thermodynamique permet de quantifier le degré de métastabilité obtenu. La connaissance de ce phénomène pourrait permettre des choix de paramètres du procédé comme le préchauffage ou le traitement thermique après fabrication. Une étude similaire est conduite sur les poudres de départ atomisées, solidifiées plus lentement que le matériau SLM, ce qui se répercute au niveau de l'écart à l'équilibre mesuré.
Complete list of metadata

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-01163890
Contributor : Bibliothèque Umr7633 <>
Submitted on : Monday, June 15, 2015 - 5:01:10 PM
Last modification on : Thursday, September 24, 2020 - 6:30:07 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01163890, version 1

Citation

Frédéric Royer, Nathalie Dupin, Yves Bienvenu. Degré de métastabilité obtenu en fabrication additive (SLM) de superalliages à base de nickel. Récents Progrès en Génie des Procédés, Apr 2015, Nancy, France. 2.9, 7 p. ⟨hal-01163890⟩

Share

Metrics

Record views

303