Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Concevoir des politiques publiques ou designer l’action publique ?

Abstract : Ce colloque nous invite à entrer dans la fabrique des politiques publiques et à nous demander quelle place, quel rôle, a, ou pourrait avoir, le design dans cette « fabrique ». Ce propos liminaire a pour but de montrer comment le design, tel qu’il est mobilisé dans un certain nombre d’expériences récentes, a pour effet (et peut-être pour ambition) de démonétiser la vieille notion de conception des politiques publiques en la remplaçant par celle de design de l’action publique. Derrière ce léger glissement de termes se jouent en fait des changements considérables. En particulier, des principes généraux qui semblaient jusqu’ici, et depuis des dizaines d’années, sous-tendre ces processus de conception, et les mises en œuvre qui en découlaient, semblent pris à revers par les nouvelles pratiques observées. Dès lors, deux questions se posent : une telle transformation est-elle souhaitable ? Si oui, quelles conditions réunir pour l’accompagner, voire l’accélérer ? Pour répondre à la première question, on s’interrogera notamment sur la capacité des démarches design à prendre en charge toute question d’action publique, et sur la problématique de l’évaluation de leurs résultats. La deuxième mènera à une interrogation sur les évolutions des organisations administratives qui pourraient abriter ou favoriser de telles initiatives.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-01401946
Contributor : Frédérique Pallez <>
Submitted on : Thursday, November 24, 2016 - 8:49:31 AM
Last modification on : Tuesday, December 8, 2020 - 9:53:45 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01401946, version 1

Citation

Frédérique Pallez. Concevoir des politiques publiques ou designer l’action publique ?. Colloque Design et politique(s). Pour un dessein commun. , Université de Nîmes, Oct 2016, Nîmes, France. ⟨hal-01401946⟩

Share

Metrics

Record views

243