La carte et le territoire de l’innovation publique : une exploration des démarches design

Résumé : Loin de la caricature de l’Etat immobile, souvent brocardé par les médias, l’action publique se cherche. Les modèles actuels sont critiqués et leur efficacité ne semble pas avérée aux yeux des chercheurs qui ont tenté d’en faire un bilan (cf. parties 1 et 2 de cet ouvrage). Le New Public Management, en particulier, bien qu’il ait pris des formes variées selon les pays (Pollitt et Bouckaert, 2006), ne constitue pas une doctrine bien établie et fait l’objet de remises en cause dont les dernières Rencontres Internationales de la Gestion Publique se sont fait l’écho. Des chercheurs comme Philippe Bezes ont même défendu l’idée que la réforme de l’Etat était devenue en soi une politique publique, résultat d’une réflexivité de plus en plus affirmée des acteurs publics (Bezes, 2009). Or un nouveau régime de transformation de l’administration est peut-être en train de se mettre en place actuellement. En France et à l’étranger, on assiste en effet à l’émergence de nouvelles formes d’innovation publique, des pratiques expérimentales, souvent structurées au sein de « labs » publics, se réclamant du design et de l’innovation sociale et se présentant comme des alternatives aux démarches actuelles de transformation de l’action publique. En quoi ces démarches sont-elles nouvelles ? Dessinent-elles un ou des modèles d’action publique alternatifs ? Quels effets (inatteignables par les autres pratiques en place) produisent-elles ? Telles sont les questions qu’explore un projet de recherche en cours sur ces nouvelles « Formes d’Innovation Publique » (FIP) se réclamant du design. En s’intéressant à ces initiatives, on découvre vite une jungle de structures et d’expériences dans de nombreux pays, dont il est difficile de comprendre si elles se relient à des modèles communs, malgré la récurrence, dans les présentations qui en sont faites, de certains termes comme design, innovation sociale, co-conception, ethnographie, usagers, etc… Pour illustrer cette variété, on peut se référer au travail publié à mi-2013 par l’association La 27e Région qui recensait déjà 70 structures. On y trouve des agences de design privées, des associations, des collectivités territoriales, des entités gouvernementales, des think tanks, des structures de recherche ou de formation, etc… Les objectifs, activités et modes d’intervention de ces entités sont eux-mêmes très variés. Les pays d’implantation, en Europe, sont majoritairement la Grande Bretagne (22 structures), puis la France (13 structures), et le Danemark (6 structures). En termes de dynamique, on découvre que le développement de ces structures s’est amplifié depuis le début des années 2000 : sur les 50 structures européennes nées entre 1995 et 2013, six sont nées entre 1995 et 2000, treize entre 2001 et 2005, vingt-et-une entre 2006 et 2010, dix entre 2011 et mi-2013. Quoi de commun entre ces différentes structures que, par commodité et en nous inspirant du travail du Parsons Desis Lab , nous nommerons PIP (Public Innovation Places) ? A contrario, quels éléments de diversité ? Ces questions renvoient aux hypothèses, à vérifier, que des configurations différentes produisent des cibles, des formes d’action et des effets différents ; que ces actions se greffent plus ou moins bien sur l’action publique ; et que ces structures ont des dynamiques et pérennités variables. On éprouve donc le besoin d’une cartographie de ce paysage, d’abord pour localiser et repérer les structures concernées, ensuite pour en caractériser la diversité et les invariants (en termes de projets, méthodes, formes organisationnelles, etc). L’ambition de ce chapitre se limite à cet objectif : démarrer une caractérisation pour en tirer quelques questions de recherche pour la suite.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-01484134
Contributeur : Frédérique Pallez <>
Soumis le : lundi 6 mars 2017 - 18:54:33
Dernière modification le : lundi 27 mai 2019 - 09:58:08

Identifiants

  • HAL Id : hal-01484134, version 1

Citation

Emmanuel Coblence, Philippe Lefebvre, Frédérique Pallez. La carte et le territoire de l’innovation publique : une exploration des démarches design. Nicolas Matyjasik et Marcel Guenoun. En finir avec le New Public Management, Institut de la Gestion Publique et du Développement Economique, 2019, Gestion Publique. ⟨hal-01484134⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

512