Réguler les risques nucléaires par la souplesse : genèse d’une singularité française (1960-1985)

Résumé : La France possède une tradition historique de codification des règles et un droit public extrêmement développé, mis en œuvre par une administration forte. Pourtant, le nucléaire semble avoir longtemps échappé à cette tradition. En analysant la mise en place et le fonctionnement du régime français de régulation des risques nucléaires, en France, entre 1960 et 1985, nous mettons en évidence une forme de souplesse, qui se traduit dans la nature des premiers instruments de régulation des risques (règles, normes, notes d’orientation…). Deux types d’explications permettent de rendre compte de ce phénomène : la structuration du réseau d’acteurs impliqués institutionnellement dans la régulation, et l’influence du contexte politique, industriel et social dans lequel évolue ce « petit monde » de la sureté nucléaire. Cette analyse nous amène ensuite à réfléchir, dans le contexte actuel, sur la dynamique du régime de régulation des risques.
Type de document :
Article dans une revue
Gérer et Comprendre. Annales des Mines, Les Annales des Mines, 2017
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-01499002
Contributeur : Frédérique Pallez <>
Soumis le : jeudi 30 mars 2017 - 19:01:00
Dernière modification le : vendredi 27 octobre 2017 - 16:54:10

Identifiants

  • HAL Id : hal-01499002, version 1

Collections

Citation

Michael Mangeon, Frédérique Pallez. Réguler les risques nucléaires par la souplesse : genèse d’une singularité française (1960-1985). Gérer et Comprendre. Annales des Mines, Les Annales des Mines, 2017. 〈hal-01499002〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

198