1/4 Les fatigues professionnelles, un phénomène complexe

Philippe Zawieja 1, 2, *
* Auteur correspondant
2 Équipe Organisations en santé
Université de Sherbrooke [Sherbrooke]
Résumé : L’intensification des contraintes expose les soignants à de multiples facteurs d’épuisement. Leurs fatigues prennent d’innombrables formes, en fonction du double matériau humain qui fait la spécificité du métier : eux-mêmes et les personnes soignées. Les soignants forment probablement l’un des corps de métier auxquels la fatigue professionnelle est le plus spontanément associée, par le grand public et par les professionnels eux-mêmes. Loin de constituer un phénomène unique et homogène, qui serait ressenti de la même façon par tous et quelle qu’en soit l’origine, les formes de fatigue sont nombreuses. Quoiqu’elles se révèlent souvent intriquées en pratique, il est possible de distinguer les fatigues physiques, les fatigues cognitives et les fatigues émotionnelles. Le cadre et le directeur des soins doivent être capables d’identifier ces différentes entités de fatigue afin de mieux contribuer à leur prévention, sans s’exposer eux-mêmes.
Type de document :
Article dans une revue
Soins Cadres, Elsevier Masson 2017, 26 (101), pp.59 - 61. 〈10.1016/j.scad.2017.01.015〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-01542121
Contributeur : Magalie Prudon <>
Soumis le : lundi 19 juin 2017 - 15:39:40
Dernière modification le : lundi 12 novembre 2018 - 11:03:49

Identifiants

Citation

Philippe Zawieja. 1/4 Les fatigues professionnelles, un phénomène complexe. Soins Cadres, Elsevier Masson 2017, 26 (101), pp.59 - 61. 〈10.1016/j.scad.2017.01.015〉. 〈hal-01542121〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

150