La construction de l’Université du Luxembourg: histoire, politique, controverses

Abstract : La création d’une université au Luxembourg n’a pas été un processus facile. Bien au contraire, l’idée d’y créer une université a toujours conduit à une levée de boucliers : ses opposants craignaient la consanguinité, la jugeaient trop cher pour un si petit pays, redoutaient qu’elle puisse freiner la traditionnelle mobilité des luxembourgeois, qui, à défaut d’une université dans leur pays, étaient obligés de faire leurs études à l’étranger. Même si des cours supérieurs existaient depuis le milieu du 19ème siècle et un centre universitaire depuis les années 1970, la création d’une université ne semblait pas se dessiner à la fin du 20ème siècle. Cependant, c’est avec une étonnante rapidité et avec une quasi absence de débat politique, que la création d’une université se concrétisait en quelques années à peine pour voir le jour en 2003. Pourquoi l’histoire s’est-elle ainsi précipitée entre 2000 et 2003 ? Quels ont été les arguments en faveur de la création d’une université ? Pourquoi l’idée d’une université est-elle finalement devenue politiquement acceptable ? Pour comprendre pourquoi et comment l’idée de créer une université au Luxembourg s’est finalement concrétisée, il faut la replacer dans un contexte plus large : l’histoire des institutions d’enseignement supérieur au Luxembourg, qui se développent surtout à partir des années 1970 ; la « mise en politique » de la recherche au Luxembourg à partir des années 1980 ; l’européanisation du monde de l’enseignement supérieur qui s’accélère vers la fin des années 1990 ; et, finalement, le contexte politique et les caractéristiques géographiques du pays. Le présent chapitre s’intéresse donc à la construction de l’Université du Luxembourg en la plaçant dans son contexte historique, politique et géographique. Nous allons, tout d’abord, revenir sur la « mise en politique » de l’enseignement supérieur et de la recherche au Luxembourg. Puis, dans un deuxième temps, le chapitre va se focaliser sur les registres de légitimation, c’est-à-dire les arguments articulés en faveur et contre la création d’une université. Dans une troisième partie nous allons nous intéresser plus particulièrement à la mobilité des étudiants luxembourgeois – un des arguments souvent avancé contre la création d’une université et, par la suite, devenu un des principes fondateurs de l’Université du Luxembourg. Ensuite, les enjeux géographiques et urbanistiques seront discutés. La partie finale va se pencher sur la « précipitation » de l’histoire de l’université.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Bettahar, Y., MJ. Choffel-Mailfert. Les Universités au Risque de l’Histoire – Principes, configurations, modèles, Presses Universitaires de Lorraine, pp.411-437 2014
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-01622828
Contributeur : Morgan Meyer <>
Soumis le : mardi 24 octobre 2017 - 16:57:39
Dernière modification le : jeudi 5 juillet 2018 - 14:46:10

Identifiants

  • HAL Id : hal-01622828, version 1

Relations

Citation

Morgan Meyer. La construction de l’Université du Luxembourg: histoire, politique, controverses. Bettahar, Y., MJ. Choffel-Mailfert. Les Universités au Risque de l’Histoire – Principes, configurations, modèles, Presses Universitaires de Lorraine, pp.411-437 2014. 〈hal-01622828〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

89