La multiplicité des connaissances et le tremblement des institutions

Résumé : Ces dernières années, l’engagement des associations de malades – et plus largement des groupes concernés par un problème impliquant des savoirs scientifiques – dans la production de connaissances est devenu un thème classique en sciences sociales. Les connaissances expérientielles que produisent ces associations et ces groupes constituent un défi pour les institutions scientifiques. Cet article propose quelques pistes que les chercheurs intéressés par l’anthropologie des connaissances pourraient explorer pour comprendre comment les institutions scientifiques se rendent (ou non) sensibles à ces connaissances expérientielles, et aux transformations que ces connaissances pourraient induire sur la gouvernance de la recherche et de l’innovation.
Type de document :
Article dans une revue
Revue d'Anthropologie des Connaissances, Société d'Anthropologie des Connaissances, 2017, 11 (2), 〈10.3917/rac.035.0141〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-01670134
Contributeur : Catherine Lucas <>
Soumis le : jeudi 21 décembre 2017 - 10:24:01
Dernière modification le : mardi 27 mars 2018 - 16:06:23

Identifiants

Collections

Citation

Vololona Rabeharisoa. La multiplicité des connaissances et le tremblement des institutions. Revue d'Anthropologie des Connaissances, Société d'Anthropologie des Connaissances, 2017, 11 (2), 〈10.3917/rac.035.0141〉. 〈hal-01670134〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

74