Les figures de l’infime. La radioprotection en images

Résumé : En France, l’histoire de la radioprotection en milieu industriel commence dans le centre du C.E.A. Marcoule en 1955, avec la construction de la pile G1. Le Service de Protection contre les Radiations (S.P.R.) élabore les consignes radiologiques au fur et à mesure du développement du site. Jacques Castan, dessinateur projecteur au S.P.R., a été chargé d’illustrer ces consignes de 1959 à 1968. Observateur privilégié et érudit, Castan a eu la liberté de traduire le prescrit, à l’aide de figures empruntées à la culture classique et populaire, mais aussi à l’ésotérisme. A travers ses créations, il a su capturer l’imaginaire d’un métier en train de se faire, et qui consiste à régler les rapports entre l’homme et l’infime. Nous proposons ici de donner à voir quelques-unes de ses affiches, en les resituant dans le milieu où elles prenaient sens.
Mots-clés : radioprotection
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [15 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-01692113
Contributeur : Magalie Prudon <>
Soumis le : lundi 5 février 2018 - 16:12:07
Dernière modification le : lundi 12 novembre 2018 - 10:57:03
Document(s) archivé(s) le : vendredi 4 mai 2018 - 18:31:58

Fichier

TC_068_0110.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01692113, version 1

Citation

Sébastien Travadel, Aurélien Portelli, Claire Parizel, Franck Guarnieri. Les figures de l’infime. La radioprotection en images. Techniques et culture, Éditions de la Maison des sciences de l'homme 2017, 68, pp.110-129. ⟨hal-01692113⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

161

Téléchargements de fichiers

141