L’État plateforme et l’identification numérique des usagers

Résumé : L’article interroge la notion d’État plateforme qui a guidé l’activité coordonnée de réforme de l’État français, entreprise entre 2014 et 2017, au Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP). S’appuyant sur une ethnographie approfondie des services du SGMAP, il montre comment l’État plateforme a pris forme dans une application d’identification et d’échange de données administratives du nom de FranceConnect. Du choix des protocoles, à la conformité au droit ou à la formulation de l’identité, la conception administrative et informatique de l’application a engagé différentes épreuves techniques, politiques et juridiques. Nous verrons comment, dans ces épreuves, se sont façonnées deux caractéristiques de l’État en prise avec les technologies informatiques : la souveraineté numérique et l’ergonomie des services publics.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-02176434
Contributeur : Catherine Lucas <>
Soumis le : lundi 8 juillet 2019 - 11:04:11
Dernière modification le : mardi 9 juillet 2019 - 01:29:30

Identifiants

Citation

Marie Alauzen. L’État plateforme et l’identification numérique des usagers. Réseaux, La Découverte, 2019, n° 213 (1), pp.211-239. ⟨10.3917/res.213.0211⟩. ⟨hal-02176434⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

30