Pourquoi faire le récit de l’accident de Fukushima ?

Résumé : Cette recherche étudie la logique d’action en situation de crise, à partir d’une définition du statut du récit et du témoin. Nous nous appuyons sur le témoignage de Masao Yoshida, directeur de la centrale de Fukushima Daiichi au moment de l’accident. À travers ce récit transparaît l’ancrage de la rationalité dans une temporalité spécifique. Il se dégage également une forme d’esthétique de la logique. Ces résultats nous conduisent à interroger les paradigmes de la sécurité industrielle relatifs à la performance humaine, pour introduire une « écologie de la sécurité ».
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-02275039
Contributeur : Magalie Prudon <>
Soumis le : vendredi 30 août 2019 - 14:55:50
Dernière modification le : samedi 31 août 2019 - 01:22:33

Identifiants

  • HAL Id : hal-02275039, version 1

Citation

Franck Guarnieri, Sébastien Travadel. Pourquoi faire le récit de l’accident de Fukushima ?. La pensée écologique, PUF, 2019, 3 (1), pp.103-117. ⟨hal-02275039⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

28