Note sur l’évolution et les coûts de la congestion sur le Périphérique parisien - Complément à l’article de septembre 2019 - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Pré-Publication, Document De Travail Année :

Note sur l’évolution et les coûts de la congestion sur le Périphérique parisien - Complément à l’article de septembre 2019

(1)
1

Résumé

La vitesse moyenne en journée sur le Périphérique diminue (voir figure ci-dessus extraite du Bilan des déplacements à Paris 2017). De plus, le nombre de kilomètres parcourus dans une journée par toutes les voitures qui l'empruntent diminue. C'est ce qu'indique la seconde courbe de la figure. Cette mesure du trafic en véhicules.kilomètres permet de dire que la circulation sur le Périphérique régresse d'environ 1% par an. Formulé ainsi cela semble une bonne chose. Ce n'est pourtant pas le cas. Pour le comprendre imaginez une situation initiale avec une seule voiture se déplaçant sur le Périphérique. C'est la plus faible circulation effective possible mesurée par son flux en nombre de véhicules par heure. Concevez ensuite que chaque nouvelle voiture qui s'ajoute à la circulation réduit la vitesse de celles qui y circulent déjà. La seconde ralentit la première, la troisième les deux premières, etc. Cette réduction est évidemment infinitésimale mais les entrées sur le Périphérique se poursuivant la baisse de la vitesse devient sensible. Imaginez enfin une situation finale où il est entré tellement de voitures qu'elles sont toutes à l'arrêt parechoc contre parechoc. Plus aucune ne bouge. La circulation, c'est-à-dire le flux de voiture, est nulle. Et bien entre ces deux situations imaginaires, il y a une vitesse correspondant au flux le plus élevé. Cette vitesse est d'environ 60 km/h 1 dans le cas du Périphérique. Elle est optimale pour la collectivité car c'est à cette vitesse que passe le maximum de voitures dans un minimum de temps. On en est très loin aujourd'hui et comme chaque année nous en éloigne un peu plus le flux diminue aussi.
Fichier principal
Vignette du fichier
PériphConversationAppendice.pdf (183.29 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-02292717 , version 1 (20-09-2019)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02292717 , version 1

Citer

François Lévêque. Note sur l’évolution et les coûts de la congestion sur le Périphérique parisien - Complément à l’article de septembre 2019. 2019. ⟨hal-02292717⟩
53 Consultations
49 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More