L’internationalisation des activités d’ingénierie. La transmission des connaissances, dimension impensée de la stratégie

Résumé : À partir d’une recherche intervention dans le secteur de l’ingénierie automobile d’un constructeur français, cet article s’intéresse à l’importance de la construction de compétences et capacités, de l’établissement de nouvelles routines et des tensions psychosociales dans les stratégies d’internationalisation. L’étude des aléas de la mise en place d’un centre de R&D en Europe de l’Est entre 2005 et 2009 et des interactions avec l’ingénierie mère montre la complexité des facteurs d’échec et de réussite. Ainsi l’encadrement local par les experts de la maison mère pour une transmission efficace d’un savoir-faire métier paraît être déterminant lorsqu’il existe un dominant design stabilisé du produit.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-02402424
Contributeur : Cedric Dalmasso <>
Soumis le : mardi 10 décembre 2019 - 14:23:55
Dernière modification le : mercredi 8 janvier 2020 - 01:54:44

Identifiants

Citation

Cédric Dalmasso. L’internationalisation des activités d’ingénierie. La transmission des connaissances, dimension impensée de la stratégie. Entreprises et Histoire, Eska, 2019, n°94 (1), pp.89. ⟨10.3917/eh.094.0089⟩. ⟨hal-02402424⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

31