HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Production d’hydrogène décarboné : la troisième voie

Abstract : L’hydrogène sera très probablement amené à jouer un rôle clé au cours des prochaines décennies. Mal­heureusement, la méthode actuelle de production d’hydrogène à échelle industrielle la plus courante – reformage à l’eau (SMR) – s’accompagne, en moyenne à l’échelle mondiale, de plus de 10 tonnes de CO2eq par tonne d’hydrogène ! L’électrolyse de l’eau est évidemment une option idéale à long terme pour la production d’hydrogène « décarboné » (H2 vert). Malheureusement, la réaction de dissociation de l’eau est extrêmement énergivore. Une troisième voie souvent appelée « H2 bleu », suscite aujourd’hui un intérêt croissant. Cette voie est basée sur la pyrolyse du gaz naturel à haute température pour la coproduction d’hydrogène et de carbone solide. Le principal avantage de cette méthode est qu’elle est thermodyna­miquement beaucoup moins énergivore que la dissociation de l’eau. Des recherches sur la pyrolyse du méthane par plasma thermique sont menées à MINES-ParisTech depuis plus de vingt-cinq ans. La tech­nologie est maintenant mature et une première usine commerciale destinée à la coproduction d’hydrogène et de noir de carbone est aujourd’hui en construction aux États-Unis par Monolith Materials, Inc.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-02907442
Contributor : Magalie Prudon Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, July 27, 2020 - 3:58:26 PM
Last modification on : Friday, May 13, 2022 - 3:36:44 AM

Identifiers

Citation

Laurent Fulcheri. Production d’hydrogène décarboné : la troisième voie. Annales des mines - Série Responsabilité et environnement, F.F.E., 2020, ⟨10.3917/re1.099.0093⟩. ⟨hal-02907442⟩

Share

Metrics

Record views

304