Anthropogenic hydrological staging of an upper Palaeolithic carved shelter in Paris basin - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Journal of Archaeological Science: Reports Année : 2020

Anthropogenic hydrological staging of an upper Palaeolithic carved shelter in Paris basin

(1) , (2) , (2) , , (3) , (2) , (2)
1
2
3
Médard Thiry
Alexandre Cantin
Lydia Zotkina
  • Fonction : Auteur
Émilie Lesvignes

Résumé

The Ségognole 3 carved shelter in Noisy-sur-Ecole (France) is known for its Palaeolithic-style panel engravedwith two horses. They are arranged in file on either side of three slots, initially assumed to be natural, evoking apelvic triangle. A thorough re-examination revealed the artificial character of the slots as well as numerousanthropogenic interventions to modify the hydrology of the shelter to drain water to the slot representing thevulva.The shelter has two galleries offset in height and separated by a thin wall. The upper gallery passes behind theengraved panel. It encompasses a basin that overhangs the pelvic triangle and often fills with rainwater. Thisdisposition is the key part of the hydraulic system. Two particular interventions were made: (1) the slots at thefront of the pelvic panel had been widened by percussion and grooving; and (2) the basin at the rear of the panelhad been deepened by percussion, thus opening fractures on its floor. As a result, infiltration of meteoric waterinto the sandstone was encouraged and directed to the base of the pelvic triangle.An experiment demonstrated that filling the basin with 50 L of water caused the vulvar slot to drain after twodays. The Palaeolithic people could potentially have operated the ‘vulvar outflow’ on demand and withoutweather constraints. It is likely that this setup had symbolic and ritual purposes and formed with the parietalarrangement an integral part of a complex and dynamic installation linked to the feminine sex symbol.
L’abri orné de la Ségognole 3 à Noisy-sur-Ecole (France) est connu pour son panneau gravé de deux chevaux de facture paléolithique. Ils sont disposés de part et d’autre de trois fissures initialement supposées naturelles qui évoquent un triangle pelvien. Une reprise de l’étude de l’abri a mis en évidence le caractère artificiel des fissures ainsi que de nombreuses interventions anthropiques pour modifier l’hydrologie naturelle de l’abri pour faire écouler de l’eau par la fente vulvaire.L’abri comporte deux boyaux décalés en hauteur et séparés par une paroi de faible épaisseur. Le boyau supérieur passe derrière le panneau gravé. Il comporte une vasque qui surplombe le triangle pelvien et se remplit souvent d’eau de pluie. C’est cette disposition topographique qui est au cœur du système hydraulique proposé. Deux types d’aménagements ont été observés : (1) les fractures sur l’avant du panneau pelvien ont été élargies par percussion et rainurage; (2) la vasque à l’arrière du panneau a été approfondie par percussion, avec dégagement des fractures du fond. Ces aménagements ont eu pour résultat de favoriser l’infiltration de l’eau dans le grès et de la diriger vers la base du triangle pelvien.Une expérimentation a montré que la mise en eau de la vasque provoquait l’écoulement de la fente vulvaire après un apport de 100 l d’eau et deux jours d’infiltration. La mise Une mise en place de ce processus à des fins symboliques et rituelles est donc envisageable. Au final, la composition pariétale apparait comme partie intégrante d’une installation complexe et fonctionnelle où le symbole sexué féminin est mis en scène et valorisé par le support et sa transformation.
Fichier principal
Vignette du fichier
S2352409X20303588.pdf (2.46 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-02943569 , version 1 (21-09-2022)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - CC BY 4.0

Identifiants

Citer

Médard Thiry, Alexandre Cantin, Boris Valentin, Lydia Zotkina, Eric Robert, et al.. Anthropogenic hydrological staging of an upper Palaeolithic carved shelter in Paris basin. Journal of Archaeological Science: Reports, 2020, 33, pp.102567. ⟨10.1016/j.jasrep.2020.102567⟩. ⟨hal-02943569⟩
138 Consultations
6 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More