Chant de vie - Mines Paris Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue française de musicothérapie Année : 2020

Chant de vie

Résumé

In tribute to our colleague Michaël Dwyer. By Francois-Xavier Vrait. His relationship with music was like an echo of the links he forged with us. And reciprocally. Michaël Dwyer has participated in the training of many music therapists, in particular in the team formed by Edith Lecourt at the beginning of the 1980s within the framework of the Censier-Paris 7 University. Then in the University Diplomas at René Descartes-Paris 5, and at the University of Nantes. Michaël conduced a seminar on the body, the voice, and creativity. He knew how training us, stimulating, releasing, encouraging, setting in motion, giving confidence. Everyone remembers his attentive listening, his open, joyful, tender or mischievous gaze, his reassuring presence. Creative, imaginative, curious, laughing, emotional, warm, tender, patient. And so much listening us! Her voice with mysterious accents invited us to the dance, to the song, to the music beyond words. Her voice resounded like a confident invitation to develop our human, expressive, musical, emotional and creative potentials. Michaël Dwyer passed away at the end of 2020. He was one of the teachers who definitely left his mark on the quality of presence I tried to create and live with patients. From a distance, and without him suspecting it, Michaël will have accompanied me throughout my professional career. Without him I wouldn't have been the music therapist that I am. We decided, on the occasion of his death, to publish again “Chant de Vie”, an article by Michaël Dwyer published in the Revue Française de Musicothérapie (Revue Française de Musicothérapie, Vol XXVII, n ° 3, sept 2007).
En hommage à notre collégue Michaël Dwyer. Par François-Xavier Vrait. Son rapport à la musique était comme un écho aux liens qu’il tissait avec nous. Et réciproquement. Michaël Dwyer a participé à la formation de nombreux musicothérapeutes, notamment dans l’équipe constituée par Edith Lecourt au début des années 1980 dans le cadre de l’Université Censier-Paris 7. Puis dans les Diplômes d’Université à René Descartes-Paris 5, et à l’Université de Nantes. Michaël animait un séminaire sur le corps, la voix, la créativité. Il savait entrainer, stimuler, libérer, encourager, mettre en mouvement, donner confiance. Chacun se souvient de son écoute attentive, de son regard ouvert, joyeux, tendre ou malicieux, de sa présence rassurante. Créatif, imaginatif, curieux, rieur, émotif, chaleureux, tendre, patient. Et tellement à l’écoute ! Sa voix aux accents mystérieux nous invitait à la danse, à la chanson, à la musique au-delà des mots. Sa voix résonnait comme une invitation confiante à développer nos potentiels humains, expressifs, musicaux, émotionnels et créatifs. Michaël Dwyer nous a quittés en cette fin d’année 2020. Il fut l’un des enseignants qui a marqué définitivement de son empreinte la qualité de présence que j’ai essayé de créer et de vivre auprès des patients. A distance, et sans qu’il s’en doute, Michaël m’aura accompagné tout au long de mon parcours professionnel. Sans lui je n’aurai pas été le musicothérapeute que je suis. Nous avons décidé, à l’occasion de son décès, de publier à nouveau « Chant de Vie », un article de Michaël Dwyer paru dans la Revue Française de Musicothérapie (Revue Française de Musicothérapie, Vol XXVII, n°3, sept 2007).
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03432816 , version 1 (17-11-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03432816 , version 1

Citer

Mickaël Dwyer, François-Xavier Vrait. Chant de vie. Revue française de musicothérapie, 2020, 39 (2). ⟨hal-03432816⟩
84 Consultations
1 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More