La phonation wagnerienne ou le chant des passions dans la tétralogie - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue française de musicothérapie Année : 2008

La phonation wagnerienne ou le chant des passions dans la tétralogie

(1)
1

Résumé

Le poème du Ring des Nibelungen de Richard Wagner a subi de nombreuses critiques de la part des contemporains du compositeur. Sa modernité, paradoxalement inspirée de l’ancienne poésie germanique en Stabreim, se justifie par le désir de retranscrire l’émotion au travers du vers poético musical. Wagner invente une phonation particulière dont la signification fut pressentie par Hans von Wolzogen, contemporain et ami de Richard Wagner. Wolzogen reste principalement connu de nos jours pour son guide musical du Ring, dans lequel il proposa ses Leitmotive à un public, qui en août 1876 assista à la création de la Tétralogie à Bayreuth. Outre sa réputation d’écrivain musicographe, il fut un philosophe et philologue reconnu de ses contemporains. Dans ses ouvrages philologiques sur la poésie wagnérienne, il explore l’utilisation que fait le compositeur, d’une symbolique phonologique, dans le poème en Stabreim du Ring. Wolzogen fonde son étude sur les archétypes de la signification phonologique de la poésie allemande, au travers d’une tradition poétique onomatopéique. La phonation wagnérienne implique une notion de phonosymbolique que nous développerons dans notre présentation. La redécouverte des analyses phonologiques oubliées ou inconnues de Wolzogen, explique l’incompréhension ou le mépris de certains contemporains de Wagner, face aux poèmes de ses oeuvres de maturité. Wagner ne fut pas seulement l’inventeur d’un langage musical nouveau mais également d’un langage poétique nécessaire à son oeuvre d’art totale. La phonosymbolique du poème, ne pouvant être perçue par la lecture seule, permet au travers de l’étude de la phonation, de comprendre le système de signification de l’oralisation des émotions dans le chant wagnérien. Notre étude tente ainsi de mettre à jour une dimension inconsciente et intuitive des rapports entre le poème et la musique, pour mieux comprendre le système de signification musicale dans la Tétralogie de Wagner.
Fichier principal
Vignette du fichier
RFM 28.1.4.pdf (176.06 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Accord explicite pour ce dépôt

Dates et versions

hal-03433311 , version 1 (17-11-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03433311 , version 1

Citer

Thierry Poirot. La phonation wagnerienne ou le chant des passions dans la tétralogie. Revue française de musicothérapie, 2008, 28 (1), pp.29-36. ⟨hal-03433311⟩
27 Consultations
16 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More