Morphologie sexuelle féminine mise en valeur par un aménagement hydrologique à Courdimanche-sur-Essonne (91). - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Rapport Année : 2021

Morphologie sexuelle féminine mise en valeur par un aménagement hydrologique à Courdimanche-sur-Essonne (91).

(1) , , ,
1
Marie Nieves Liron
  • Fonction : Auteur
Marie-Claude Auffret
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 1119850
Jean-Claude Auffret
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 1208138

Résumé

L’abri orné de la Ségognole 3 à Noisy-sur-Ecole (77) était connu pour son panneau gravé de deux chevaux disposés symétriquement de part et d’autre de trois fissures qui évoquent distinctement un triangle pubien. Les proportions du cheval complet et sa parenté stylistique avec plusieurs chevaux de la grotte de Lascaux ont conduit à proposer une attribution chrono-culturelle entre le Solutréen et le Magdalénien ancien (Bénard, 2010 ; Guy, 2017). Une reprise de l’étude de l’abri a mis en évidence le caractère artificiel des fissures ainsi que de nombreuses interventions anthropiques pour modifier l’hydrologie de l’abri de manière à favoriser l’infiltration de l’eau ans le grès à l’arrière du panneau gravé, de la diriger vers la base du triangle pubien et au final faire écouler de l’eau par la fente vulvaire. Une petite cavité au lieu-dit Le Paradis à Courdimanche-sur-Essonne (91) présente une structure annulaire formée par les morphologies naturelles des parois et qui présente l’apparence d’un sexe féminin, accompagné de gravures, ni abondantes, ni exceptionnelles. Après la mise en évidence de l’installation du triangle pubien de l’abri de la Ségognole, le regard porté et les questionnements à son sujet ont été renouvelés. Un examen détaillé de la cavité et le suivi régulier du site ont mis en évidence que, tout comme le triangle pubien de l’abri de la Ségognole 3, cette morphologie suggérant une représentation sexuelle présente, elle-aussi, un écoulement intermittent d’eau en lien avec des aménagements. La cavité de Courdimanche serait, dans cette hypothèse, le second témoignage d’aménagements hydrauliques en lien avec des figurations sexuelles. Pour l’heure il n’y a pas d’élément our une datation des aménagements de la cavité de Courdimanche. Mais on peut se permettre de rapprocher cette figuration sexuelle de celle de l’abri de la Ségognole 3 et formuler les hypothèses que ces deux aménagements hydrauliques datent de la même période et que ces figurations féminines s’intègrent dans un ordonnancement régional.
Fichier non déposé

Dates et versions

Identifiants

  • HAL Id : hal-03905142 , version 1

Citer

Médard Thiry, Marie Nieves Liron, Marie-Claude Auffret, Jean-Claude Auffret. Morphologie sexuelle féminine mise en valeur par un aménagement hydrologique à Courdimanche-sur-Essonne (91).. Programme collectif de recherche, Art rupestre préhistorique dans les chaos gréseux du Bassin parisien (ARBap). Etude, archivage et valorisation, Rapport d’activités 2021,. 2021, pp.181-216. ⟨hal-03905142⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More