La théorie des stakeholders permet-elle de rendre compte des pratiques d'entreprise en matière de RSE ?

Résumé : S'inscrivant au départ dans la lignée des travaux sur la Responsabilité Sociale de l'Entreprise (RSE), la théorie des stakeholders, apparue aux Etats-Unis au début des années 80, s'en différencie par sa visée opérationnelle, managériale et stratégique. A cette aune, elle est considérée par de nombreux auteurs comme un nouveau cadre intégrateur pour le management stratégique. Si certains développements théoriques font débat au sein de courant de recherche, les auteurs partagent un coeur théorique constitué de quatre propositions : 1) l'entreprise a des stakeholders qui ont des exigences à son égard ; 2) tous les stakeholders n'ont pas la même capacité d'influence sur l'entreprise ; 3) la prospérité de l'entreprise dépend de sa capacité à répondre aux demandes des stakeholders influents (responsiveness) ; 4) la fonction principale du management est de tenir compte et d‟arbitrer entre des demandes potentiellement contradictoires des stakeholders. Nous désignerons dans l'article par "modèle stakeholder" l'ensemble constitué de ces quatre propositions. L'engouement des chercheurs en gestion pour la théorie des stakeholders coïncide avec l'intérêt qu'il suscite dans les entreprises depuis la fin des années 90. Associé aux démarches des entreprises en matière de RSE, le management des stakeholders devient le moyen de concrétiser ces démarches dans l'entreprise. Naturalisé dans les discours des entreprises, le modèle stakeholder alimente également une importante production d'instruments de gestion. Si la théorie des stakeholders revêt à la fois une dimension compréhensive et managériale, l'objet de cet article se limite à interroger la première dimension. Autrement dit, dans quelle mesure le modèle SH permet-il de rendre compte des pratiques des entreprises qui revendiquent son utilisation en matière de RSE ? Pour traiter cette question, nous procéderons en trois temps : - dans un premier temps, nous retracerons la généalogie des travaux théoriques sur les stakeholders afin de distinguer parmi les propositions actuellement débattues, celles qui constituent le coeur de la théorie ; - dans un second temps, nous mettrons à l'épreuve le modèle stakeholder à partir de deux études de cas différenciées : la mise en place d'une politique de concertation dans les cimenteries du groupe Lafarge, la mise en oeuvre d'une politique de Lafarge en matière de Sida. - dans une troisième temps, nous discuterons plus généralement de la portée compréhensive du modèle stakeholder. A cet égard, nous mettrons en évidence deux limites de ce modèle. 2 Première limite : en privilégiant une approche adaptative de la stratégie des entreprises, la le modèle stakeholder ne rend pas compte des processus de convergence observés dans les discours et les pratiques d'entreprises (isomorphisme). Deuxième limite : en mettant l'accent sur une conception relationnelle et en termes de rapports de force de la stratégie, le modèle stakeholder ne rend pas compte des processus d'apprentissages collectifs et des démarches de pionniers qui émergent entre certaines entreprises et leurs stakeholders. A cette aune, nous formulerons quelques propositions permettant d'enrichir la théorie des stakeholders dans un cadre dynamique des apprentissages collectifs.
Type de document :
Communication dans un congrès
XIVème Conférence de l'AIMS, Jun 2005, Angers, France. XIVème Conférence de l'AIMS, 2005
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [65 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00645708
Contributeur : Franck Aggeri <>
Soumis le : mardi 10 octobre 2017 - 13:01:58
Dernière modification le : mardi 10 octobre 2017 - 15:44:39

Fichier

AggeriAcquierAIMSTheoriestakeh...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00645708, version 1

Collections

Citation

Franck Aggeri, Aurélien Acquier. La théorie des stakeholders permet-elle de rendre compte des pratiques d'entreprise en matière de RSE ?. XIVème Conférence de l'AIMS, Jun 2005, Angers, France. XIVème Conférence de l'AIMS, 2005. 〈halshs-00645708〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

963

Téléchargements du document

7