Modélisation prospective et analyse spatio-temporelle : intégration de la dynamique du réseau électrique

Résumé : La fiabilité de fourniture est une caractéristique essentielle des systèmes électriques : elle évalue leur capacité à se prémunir d'incidents d'exploitation et repose sur leurs réserves dynamiques, caractérisées par le plan de tension et la fréquence et dont les temps caractéristiques varient entre quelques millisecondes et quelques heures. Or, les exercices de prospective long terme, s'intéressant à l'évolution des systèmes énergétiques sur plusieurs décennies, ne permettent pas d'apprécier cette fiabilité de fourniture et les systèmes électriques proposés sur l'horizon prospectif peuvent alors de ne plus la garantir. Ceci d'autant plus que l'intégration massive d'énergies renouvelables pourrait se faire au détriment de la fiabilité, du fait de la complexité induite par la gestion de l'intermittence. L'enjeu de notre étude est de rendre compatible l'évaluation de la fiabilité avec la dynamique temporelle associée aux exercices prospectifs de long terme. Nous proposons une représentation agrégée des systèmes électriques élaborée à travers une description thermodynamique de l'électromagnétisme. Cette approche nous permet d'établir deux indicateurs de fiabilité relatifs aux réserves dynamiques du système électrique et donc de quantifier de façon originale le niveau de fiabilité d'un système électrique en fonction du mix de production qui lui est associé. L'intérêt des indicateurs est démontré pour l'île de La Réunion où l'étude de la fiabilité du système électrique est réalisée sur les résultats issus de l'exercice de prospective long terme avec le modèle TIMES. Ce cas d'étude illustre particulièrement bien notre problématique puisque les acteurs publics de l'île se sont fixé pour objectif un mix de la production d'électricité en 2030 issu de 100% d'énergies renouvelables. L'analyse de ce scénario, et de quelques variantes, montre que les niveaux des réserves dynamiques diminuent avec l'intégration massive d'énergies renouvelables et qu'ils sont particulièrement préoccupants pendant la journée, lorsque la production intermittente est importante. On illustre ainsi comment, grâce à la mise en œuvre de nos indicateurs, il est désormais possible de discuter les conditions dans lesquelles la fiabilité continuerait à être assurée et à quel niveau, ce qui permet d'arbitrer entre l'ambition de décarbonation du mix électrique et la qualité de fourniture attendue.
Type de document :
Thèse
Energie électrique. École Nationale Supérieure des Mines de Paris, 2011. Français. < NNT : 2011ENMP0104 >
Liste complète des métadonnées


https://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00731894
Contributeur : Malick Diop <>
Soumis le : jeudi 13 septembre 2012 - 17:00:51
Dernière modification le : mardi 12 septembre 2017 - 11:41:20
Document(s) archivé(s) le : vendredi 14 décembre 2012 - 03:58:15

Identifiants

  • HAL Id : pastel-00731894, version 1

Collections

Citation

Mathilde Drouineau. Modélisation prospective et analyse spatio-temporelle : intégration de la dynamique du réseau électrique. Energie électrique. École Nationale Supérieure des Mines de Paris, 2011. Français. < NNT : 2011ENMP0104 >. <pastel-00731894>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

919

Téléchargements du document

3473