Repenser les organisations d'ingénierie face à l'accident nucléaire sévère : le concept d'ingénierie de l'urgence - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue Generale Nucleaire Année : 2014

Repenser les organisations d'ingénierie face à l'accident nucléaire sévère : le concept d'ingénierie de l'urgence

(1) , (1)
1

Résumé

Le retour d'expérience de l'accident de Fukushima-Daiichi a mis l'accent sur les mesures de prévention destinées à protéger les réacteurs nucléaires et sur les méthodes de gestion de crise. Cependant, les conditions sur le site relèvent d'un accident qui n'en finit plus. Après les événements du 11 mars 2011, la manière dont sont conduites les opérations d'ingénierie visant à sécuriser les installations offre une nouvelle perspective sur la capacité des organisations à s'adapter à des situations qui vont bien au-delà des cadres déterministes.C'est cette figure extrême de l'ingénierie, dénommée "ingénierie de l'urgence", dont il est question ici.
Fichier principal
Vignette du fichier
rgn42014 ingenierie urgence.pdf (4.04 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Accord explicite pour ce dépôt

Dates et versions

hal-01082058 , version 1 (14-11-2014)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01082058 , version 1

Citer

Franck Guarnieri, Sébastien Travadel. Repenser les organisations d'ingénierie face à l'accident nucléaire sévère : le concept d'ingénierie de l'urgence. Revue Generale Nucleaire, 2014, 4, pp.56-60. ⟨hal-01082058⟩
173 Consultations
162 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More